Courtier en crédit
Financement Café - Hôtel - Restaurant

Le métier de courtier en crédit

Pour un porteur de projet la recherche et l’obtention d’un crédit professionnel est un parcours souvent long, difficile et semé d’embûches.

Pour un client qui souhaite faire financer son projet de création ou de reprise, le premier chemin emprunté est souvent celui de sa banque.
La démarche est naturelle, il y connait son conseiller et sa banque le connait. Mais le chemin le plus court n’est pas forcément le meilleur. Son conseiller qui gère son compte le conseille à titre particulier et non professionnel, de plus les a priori que peut avoir le banquier dans le cadre de sa relation avec le client viennent nuire à une réponse objective sur la demande de prêt professionnel.
Le banquier désireux de ne pas perdre un client devient ainsi équilibriste entre conserver son client à titre particulier et refuser sa demande de financement professionnel, mais dans tous les cas un délai de réponse qui s’allonge et au finale une réponse négative à la demande de crédit professionnel.

Après plusieurs semaine de perdues, notre porteur de projet se retrouve ainsi face à sa première réponse négative.
Un peu échaudé par ce refus mais toujours déterminé, notre entrepreneur décide de multiplié les RDV et se lance à l’assaut des banques.
Entre plateformes téléphoniques, messageries et agendas surbookés il obtient enfin ses RDV.
Et après de multiples entretiens où il a expliqué et réexpliqué son projet et où on lui demande toujours plus de pièces administratives pour étudier son dossier, notre entrepreneur, qui voit le temps passé, est un peu moins en confiance sur son projet.
Après plusieurs semaines écoulées et devant l’absence de réponse à sa demande de crédit professionnel, notre porteur de projet s’il en a encore le courage se lance dans la relance téléphonique dans l’espoir d’une réponse positive…
Par chance un banquier bienveillant et professionnel lui accorde son financement.
Compte tenu du délai écoulé (nous en sommes déjà à plusieurs semaines voire plusieurs mois), pas le temps de discuté, notre entrepreneur fonce sans avoir la possibilité de comparer les conditions de son financement : taux, assurance, garantie…
Même si l’histoire de notre porteur de projet semble une caricature, la vérité n’est malheureusement pas loin…

On voit ici toute la difficulté dans la recherche d’un financement professionnel : compétence et disponibilité de l’interlocuteur, indépendance du conseil, délai de réponse, comparaison et négociation des conditions d’emprunt…

Le rôle du courtier en crédit professionnel est d’accompagné le client dans sa démarche de financement et de négocier pour lui les meilleures conditions du marché.
. Dès le début de la relation il réalise un diagnostic de faisabilité du projet professionnel : le projet est-il finançable en l’état ?
. Il conseille son client en toute indépendance sur la solution de financement le mieux adaptée à sa situation
. Le courtier présente le dossier de financement directement auprès de ses banques partenaires et assure ainsi un délai de traitement court.
. Il négocie pour son client les conditions de crédits et de fonctionnement de compte : taux, garantie, assurance, frais de gestion, commission CB…

Le porteur de projet est donc accompagné pendant toute sa démarche de financement par un interlocuteur unique, conseillé en toute indépendance, il bénéficie de conditions d’emprunt optimisées et d’un délai de traitement raccourci.

Courtier en crédit professionnel = Conseil, gain de temps et économies.

Le courtier en crédit professionnel propose des solutions de financement pour l’acquisition de fonds de commerce, rachats de parts sociales, locaux commerciaux, matériel, travaux, financement du poste clients…